DPO : un poste très recherché

Data protection officer, un poste très sollicité

Data protection officer, un poste très sollicité

Les sociétés recherchent toutes le même type de profil, à savoir des personnes expérimentées. Certains recruteurs s’intéressent également aux jeunes diplômés par manque de profil confirmé disponible.

Dans un tel contexte, les salaires des DPO sont importants. Un jeune expert peut espérer gagner jusqu'à 2500 € à 3000 € bruts par mois.

Toutes les écoles du secteur non pas pu prendre le tournant suffisant tôt pour être les écoles qui auraient pu fournir les profils tant recherchés aujourd'hui.

Maintenant, plusieurs écoles ont ouvert leurs portes ou on ouvert de nouvelles sections.

 

Listes d'écoles proposants une formation de DPO

  • ISEP (Grande école)  : MS (Mastère Spécialisé) « Management et protection des données personnelles »
  • Cnam : Certificat de spécialisation Correspondant Informatique et Libertés (CS52)
  • Faculté de Paris Ouest Nanterre : DU (Diplôme d’Université) Correspondant Informatique et Libertés (rebaptisé en 2017 « DU DPO »)
  • Université Paris Descartes – Faculté de Droit : DU (Diplôme d’Université) « Protection des données à caractère personnel »
  • Université Panthéon-Assas, Paris II : DU (Diplôme d’Université) Délégué à la protection des données (DPO)
  • Faculté de droit de Lyon : DU Juriste Digital et Data Protection Certified Education
  • Université de technologie de Troyes (les cours ont lieu à Paris) : DU "Délégué à la protection des données (DPO)"
  • Télécom Ecole de Management : MS (Mastère Spécialisé) Programme Data Protection Management
  • Université de Lille 2 - Droit et Santé : DU "Droit de l’informatique et des libertés"
  • Université Paris-Dauphine : DU "sur la réglementation nationale et européenne de la protection des données pour les professionnels - RGPD" ou "DU DPO"

 

Divers articles sur la RGPD qui pourrait vous intéresser...