Actualité : l'UE et le Japon ont conclu un accord sur le transfert de données

L'Union européenne et le Japon ont convenus de créer la plus grande zone de flux de données sûre au monde

L'Union européenne et le Japon ont convenus de créer la plus grande zone de flux de données sûre au monde

Voici un article de la revue de presse de l'union européenne portant sur la reconnaissance réciproque de sécurité entre ces deux pays.

Les Européens bénéficieront d'un niveau de protection amélioré, conforme aux normes élevées de protection de la vie privée de l'UE, lorsque leurs données seront transférées au Japon

Un extrait traduit en français.

"Aujourd'hui, la Commission et le Japon ont conclu les négociations sur une constatation réciproque d'un niveau de protection adéquat par l'UE et le Japon. Cela créera la plus grande zone de transfert de données en toute sécurité au monde, basée sur un haut niveau de protection. Même si l'UE a déjà pris des décisions d'adéquation unilatérales avec plusieurs autres pays, c'est la première fois que l'UE et un pays tiers se sont mis d'accord sur une reconnaissance réciproque du niveau adéquat de protection des données.

Comme l'UE, le Japon a récemment modernisé sa législation sur la protection des données. Cela a accru la convergence entre les deux systèmes, comme en témoignent la reconnaissance de la protection des données en tant que droit fondamental, un ensemble commun de garanties et de droits individuels et la surveillance et l'application par une autorité indépendante de protection des données, entre autres.

Du côté de l'UE, cette constatation d'adéquation a été décidée sur la base d'une série de garanties supplémentaires que le Japon appliquera aux données des Européens lorsqu'il sera transféré dans son pays. Ces sauvegardes combleront certaines différences entre les deux systèmes de protection des données: par exemple, la définition japonaise des données sensibles sera élargie, l'exercice des droits individuels sera facilité et le transfert ultérieur des données européennes du Japon vers un autre pays tiers sera soumis à un niveau de protection plus élevé. Le Japon a également convenu de mettre en place un système de traitement et de règlement des plaintes, sous la supervision de l'autorité japonaise de protection des données (Personal Information Protection Commission), afin de garantir que les citoyens européens puissent accéder à leurs données. les autorités de sécurité feront l'objet d'une enquête et d'une résolution efficaces.

"

Comme le traite aussi l'article cela sera aussi bénéfique aux niveaux des entreprises qui bénéficieront ainsi de transferts de données sans entraves depuis et vers le Japon ainsi que d'un accès privilégié à son marché

 

Pour ceux que cela intéresse de lire l'article en entier, voici le lien (EN) : http://europa.eu/rapid/press-release_MEMO-18-4503_en.htm?locale=FR

Divers articles sur la RGPD qui pourrait vous intéresser...


La protection des données : son réglement en Europe (RGPD) et son délégué (DPO)


Divers articles sur la RGPD qui pourrait vous intéresser...